La Table à Rallonges reçoit les œuvres d’une Artiste Colette Deyme. Elle est Artiste Peintre depuis toujours… serait-elle née un pinceau à la main, un tube vermillon de l’autre ? Je ne sais… Son travail a franchi l’océan, a conquis nombre d’amateurs…
Quant à moi… J’aime son travail, il m’émeut, m’emballe, me fait rire… peut-être est-ce pour ça que je veux le partager avec vous.
Je nommerai l’exposition  » POUPÉES »… une foule de petits personnages espiègles et tendres posés sur du papier, faits d’acrylique et de collages. Ils racontent une histoire courte, une histoire de sentiments, une histoire qu’on se raconte…
Venez les rencontrer et peut-être repartir avec l’un ou l’autre.


Exposition du 27 Janvier jusqu’à fin Mars 2023 et peut-être plus… Sonnez à la porte, je vous les présenterai… VOUS POUVEZ PRENDRE RENDEZ-VOUS AU 09 82 55 01 19 !
En attendant, je vous laisse avec Colette Deyme, elle vous parle de son art :

« Je peins : c’est tout !
Je peins à poings fermés, tombeau ouvert… à tire-larigot…
Je peins à fond les manivelles
Cahin-caha… à rebrousse-poil et rebrousse chemin
Je peins outre, en outre et outre mesure.
Je m’échevelle, m’overdose, me secoue le cocotier, marteau-pique du nez au milieu des peintures
Je complique, explique, embrouille
Je peins tant bien que mal, à vau-l’eau, à vol haut, en rase motte…
Je m’échafaude, m’ébouriffe, m’éberlue.
Je peins, à priori, posteriori, fortiori… et ri et ri petit patapon
Je peins à l’affût, aux aguets… en douce
Je peins au jugé, à l’emporte-pièce, à la barbe de…
Je peins debout, couchée, en l’air… l’air de rien
Je peins l’air du temps et le reste du temps sans avoir l’air
Je peins malgré moi, malgré tout, bon gré mal gré, vaille que vaille
De cette soupe infâme naissent parfois quelques harmonies
Je peins la peur au ventre,
Je peins avec les doigts, avec les dents, j’enrage
Je peins du bout des lèvres et de la cervelle… à bout de bras, à fleur de peau… sens dessus dessous, sans dessus, sans dessous…
En large et en travers… de travers… en marge
Je peins : c’est tout... « 

Colette Deyme