Envie de savoir ce qu’il se passe dans votre tête, envie d’être une petite mouche discrète au centre de vos discussions voletant nonchalante, envie d’entendre vos secrets avis comme des confidences…
Cette page est à vous…
Je vous laisse la place… libre à vous d’y étendre vos impressions, de vous y épancher…
Et à moi, entre autres, le plaisir de vous lire…

Jane

Cet article a 10 commentaires

  1. Roux Joêl et Clo

    Un moment de plaisir exquis partagé dans cette table chaleureuse, généreuse, dans un cadre authentique !
    TOUT EST LA !
    merci à nos charmantes hotes

    1. Jane

      Oh merci… au très grand plaisir de vous recevoir et de vous… cuisiner à nouveau ! Très belle journée à vous… lumineuse !

  2. Moune & Didier

    Quelle formidable découverte !
    Merci pour ce sublime repas, cette cuisine si généreuse et authentique.
    Bravo pour la déco, le charme du lieu, l’accueil et ce concept si atypique et ô combien plaisant !
    Nous reviendrons, c’est certain 😉

    1. Jane

      Je suis très touchée… mais que serait un accueil authentique et généreux sans l’authenticité et la générosité des personnes accueillies ? C’est une histoire d’échange, de partage, de rapport tout simplement humain… merci à vous surtout !

  3. Je ne serai jamais un écrivain, c’est trop de boulot. Je vois des gens dessiner sur les coins de table, sur les nappes en papier. Juste laisser une épreuve, un croquis pas fini, une esquisse pourtant déjà presque un portrait, un paysage. Je ne voudrais écrire qu’ainsi. Juste des petites traces, des pattes de mouche pour associer deux idées ensemble, pour figer un instant comme le fait le photographe de rue. Clic-clac c’est dans la boite. Si l’on pouvait, de quelques mots faire une image, un dessin… je suis preneur ! Vous me direz, fais un haïku… c’est pareil, je sais pas faire. Alors, je ne fais que commenter l’instant, dire comme j’ai aimé ce moment. Raconter que la neige tombe juste au moment où je regarde par la fenêtre, me souvenir comme ce dîner avec des inconnus était charmant. En plus, la table avait des rallonges sous sa toile cirée avec ses ronds blancs sur fond rouge. Pas moyen d’écrire un mot sur au coin de la table, alors ! Qu’à cela ne tienne, j’ai mis un mot dans mon carnet au moment où nous y étions. Aujourd’hui, je me souviens des vol-au-vent, de la blanquette et de la tarte aux pralines, d’un Côte du Rhône très léger mais avant tout, de ce moment délicieux passé en bavardage aimable avec les autres convives. La petite école transformée a pourtant gardé son âme, et on attend les beaux jours pour rêver d’un verre de blanc dans la cour de récré, ou d’une tasse de café sous ses arbres. Nous y retournerons, pour écrire une autre histoire, écrire un autre souvenir griffonné dans le carnet.

    1. Jane

      Oh !
      La Table à Rallonges… Ma Table à Rallonges, elle me plaît bien pour des moments comme celui-là… pour ces petits plaisirs tous azimuts qu’elle procure et me procure… Et vous me donnez une idée tiens !… trouver un coin de table pour écrire un mot… un coin de table en forme de machine à écrire… en forme de tableau noir… ou de carnet à spirale… ou les 3 ! pour que chacun trouve l’envie de m’écrire une histoire !
      Et puis écrivez !… parce que je ne sais pas si vous ne serez jamais un écrivain… mais moi j’aime bien vous lire !
      Merci.

  4. Julien Boyer

    Je m’a vrément Bien Raigalé!

    Jean D’ormesson de l’académie Française!

    Plus sérieusement, un vrai moment d’évasion autour d’une cuisine gustativement et quantitativement très généreuse. Je ne parle QUE de la qualité des mets succulents qui nous ont été servis et ne m’étend pas, volontairement, sur l’accueil et l’importance que nos hôtes ont apportées à la qualité de ce moment trop court, passé entre amis!

    Encore Merci pour cette soirée dans ce cadre atypique (et je ne parle pas de celui de l’appareil photo!) ! une vieille Rémington ici, quelques bobines de super 8 là, un felin se promenant ca et là… Je pourrai continuer a me répandre sur ces quelques heures passées entre vos murs!
    Longue vie à la Table à Rallonges!

    1. Jane

      Jean merci… Merci Jean… Je reste sans voix… comme qui dirait muette… sous l’effet extatique de vos mots cher Jean de l’académie… je suis comme qui dirait terriblement touchée… et il y a des moments comme celui-ci où l’on se dit que ça fait drôlement plaisir de faire plaisir et que je ne savais pas que votre pseudo était Julien Boyer cher Jean… mais je ne le répèterai à personne dans un souci de préserver votre anonymat… ( Merci Julien ).

  5. Isa Tesson

    Mes pieds ne se sont pas encore rangés délicatement sous cette belle table…. Mes narines n’ont pas encore pu s’ouvrir très grand au dessus des belles assiettes …Mes papilles gustatives n’ont pas encore savouré ces plats si…..alléchants….Mais ce qui est sûr, c’est qu’un filet de bave pointe le bout de son nez devant les clichés…devant les recettes….Attends ! J essuie mon téléphone…y en a partout ….
    Oui ces photos magnifiques ! ! Moi je dis chapeau bas à ce très beau site qui nourrit au moins mes yeux chaque fois que je m’y connecte .
    Bravo à la photographe (car mon petit doigt me dit que je la connaîtrais pas un p’tit peu la photographe ??)
    J espere un jour avoir le bonheur de venir signer le livre d’or avec ma main avec mon crayon, suite à un délicieux moment passé en votre compagnie.

    1. Jane

      Je me permets Isabelle… oui « Isa » est souvent le diminutif d’Isabelle… je me pose parfois la question s’il pourrait être le diminutif d’un autre prénom voire ne pas être un diminutif du tout et là me saute à la gorge une autre question, de quel autre prénom ou nom même commun pourrait-il être le diminutif ????? Et en cherchant bien je tombe sur Isanomale… et qu’est-ce de quoi-je ? Et bien voilà : « Courbe qui joint les points de la Terre présentant la même anomalie d’un élément météorologique par rapport à la moyenne calculée « … ah ça la coupe net au ras des jointures hein ! Aussi je me contenterai en chassant les idées plus sautes que grenues qui m’assaillent que vous êtes une Isabelle et pas une courbe qui joint les points de la Terre présentant la même anomalie d’un élément météorologique par rapport à la moyenne calculée… Tout ça pour ça me diriez-vous ? Et comme vous auriez raison, parce que je ne sais plus où j’en suis ! Ah si ça me revient… merci par avance pour le délicieux moment passé en notre compagnie à venir… et je remarque aussi qu’un commentaire avant consommation n’est pas si courant !!!! Ceci dit Isanomale… pardon Isa… voire Isabelle au plaisir de vous… te rencontrer !

Laisser un commentaire

Résoudre : *
29 − 13 =